Pratiques  n° 137-138 « La didactique du français »
Hommages à Jean-François Halté  (juin 2008)
Caroline Masseron, Claudine Garcia-Debanc La didactique du français. Hommages à Jean-François Halté Anne Leclaire-Halté Jean-François Halté : un parcours au service de la didactique du français Caroline Masseron Didactique de l’écriture : enseignement ou apprentissage ? L’écriture est une question ancienne et centrale dans la réflexion théorique de Jean-François Halté, quand il a conçu et problématisé la didactique de la discipline « français ». L’article s’efforce de montrer la permanence de quelques concepts fondateurs qui ont jalonné la pensée du didacticien : du travail en projet pluridisciplinaire à une conception méta-procédurale de la réécriture, l’objectif demeure d’associer, dans l’apprentissage continué de l’écriture et à des fins de socialisation, un contrôle cognitif du but et des formes du texte à un faire transformateur du matériau langagier. L’évaluation formative et la réécriture jouent un rôle capital dans les dispositifs imaginés. La perspective implicative et synthétique qui est toujours privilégiée (l’élaboration du texte) explique que les faits de langue d’une production écrite d’élève soient de préférence envisagés comme des indices d’énonciation.   (Lire l'article...) Jean-Pierre  Benoit Pratiques de 1974 à 2007 : présentation du classement des articles et premiers constats sur les évolutions de la revue De 1974 à 2007 Pratiques a publié environ 800 articles, corpus si riche qu’il est difficile à utiliser pleinement, malgré les entrées par numéros et par auteurs du site  www.pratiques-cresef.com. Pour mieux en révéler les ressources on en propose un  classement par champs, présenté avant sa mise en ligne. Ses occurrences permettent des premiers constats sur les évolutions de la revue sur trois périodes. Jusqu’en 1985 les articles sur la lecture et sa didactique sont plus présents qu’ensuite : elle critique l’obsolescence des savoirs enseignés alors et pour les renouveler théorise, expérimente et diffuse la linguistique textuelle. Entre 1986 et 1997 doublent les articles sur l’écriture et surtout de sa didactique, alors que la décennie suivante est marquée par des rééquilibrages : en « didactique restreinte » les articles sur les interactions entre champs et avec d’autres éléments augmentent sensiblement, comme en « didactique élargie » ceux sur l’histoire de la discipline, la formation de ses professeurs et surtout des comparaisons et analyses de programmes.  Pratiques traite de problématiques plus « méta ». Sur l’ensemble, en cohérence avec son projet initial, Pratiques a toujours privilégié les dimensions sociales et socio-culturelles de l’enseignement-apprentissage du français langue première.   (Lire l'article...) Résumés des articles Pratiques  n° 139-140 « Linguistique populaire ? » (décembre 2008)
Guy   Achard-Bayle, Marie-Anne  Paveau « La linguistique “hors du temple” » Dennis Preston Qu’est-ce que la linguistique populaire ? Une question d'importance Folk linguistics seeks to discover what nonlinguists know about language and to derive from that knowledge evidence of their underlying folk theory of language. Such work is to be done not only for the completeness of the ethnography of language it gives us for a speech community, but also for the clues it may give linguistic theory and language variation and change and the support it may give to those who do applied linguistics. The analysis of conversational data, employing various techniques of discourse analysis, is suggested as the best way to uncover folk linguistic belief. La « folk linguistics » cherche à découvrir ce que les non linguistes savent du langage et à en tirer des enseignements sur leur théorie linguistique folk sous-jacente. Un tel travail doit être mené non seulement pour parfaire l'ethnographie linguistique d'une communauté de langue, mais aussi pour les indications qui peuvent être fournies et pour l'aide qui peut être apportée à la théorie linguistique, à la variation et au changement linguistique, et enfin à la linguistique appliquée. L'analyse de données conversationnelles, qui emploie diverses techniques de l'analyse de discours, sera ici notre meilleur moyen de découvrir les croyances en matière de « folk linguistics ».
  (Lire l'article...) Martin Stegu Linguistique populaire, language awareness, linguistique appliquée  interrelations et transitions Dans cette contribution, l’auteur cherche à analyser les rapports existant entre « linguistique populaire », conscience linguistique (« language awareness ») et linguistique appliquée. Un accent particulier sera mis sur une analyse contrastive des différents termes utilisés en français, anglais, allemand (« linguistique populaire », « folk linguistics », « Volks - » / « Laienlinguistik ») et sur le rôle qu’ont joué des linguistes allemands comme H. Brekle et G. Antos dans la genèse de ce domaine de recherche.
  (Lire l'article...) Filomena Capucho L’intercompréhension est-elle une mode ? Du linguiste citoyen au citoyen plurilingue Introduite depuis les années 1990 dans le monde de l’enseignement-apprentissage des langues et développée dans le contexte de nombreux projets de coopération européenne, la notion d’intercompréhension est aujourd’hui considérée comme un élément clé dans la didactique du plurilinguisme. Les travaux de recherche, les rencontres de spécialistes, les applications dans le terrain se multiplient mais une question est souvent posée : l’intercompréhension est-elle une mode ? Dans mon article, j’essaie de répondre à cette question, tout en revisitant la notion, ses applications et ses tendances, et en démontrant comment l’intercompréhension est ancrée dans les habitudes spontanées des locuteurs plurilingues, surtout ceux qui sont amenés à (sur)vivre dans des environnements linguistiques inconnus (ou méconnus), lors de voyages et de séjours professionnels ou simplement en tant que touristes.
(Lire l'article...) Résumés des articles Consulter les numéros de 2008 © CRESEF - Tous droits réservés

< Page précédente

Page suivante >

Index des articles en ligne